Biographie Master P

RECHERCHE

LaVi2Rue Google
LAVI2RUE
RAP FRANCAIS
RAP US
REGGAE-RAGGA
HIP HOP STYLE
MEMBRES
PARTENAIRES
WEBMASTERS











 


ACCUEIL > BIOGRAPHIES RAP US > BIOGRAPHIE MASTER P


Biographie Master P biographies

BIOGRAPHIE MASTER P

(cette bio a été vue 11700 fois)

Cliques ici pour ajouter toi aussi des biographies sur le site !





Biographie Master P

Si on devait donner le nom de plusieurs labels qui ont fait avancer le gangsta rap on dirait Ruthless records, Death Row records mais aussi No Limit Records. Bien sûr ici on va vous parlez du dernier et plus précisément de son fondateur Percy miller aka Master P " Mr Ice Cream Man"

Né le 29 Avril 1970 à la Nouvelle-Orléans en Louisianne , Percy Millers alias Master P est le cadet de la famille Miller, le plus vieux de ses frères s'appelait

Kevin Miller mort dans la rue....suivi bien sûr de ses petits frères C-Murder (Corey Miller) et Silkk the Shocker (Zyshonne Miller ) et sa petite soeur Germany (P sera marie plus tard à l'ancienne rappeuse Sonya C).

La vie de Percy s'organise donc à la Nouvelle-Orléans dans le Calliope Project (C.P.3), un des quartiers possédant l'un des taux de criminalités‚ le plus élevé du monde. Mais très tôt Percy projette de poursuivre ces études ailleurs car la famille est très importante pour lui, et comme Kevin avait malheureusement quitté ce monde, il fallait que Percy prenne les choses en main car le deal n'était pas une de ces activité principale, sa vie s'organise autour du basket et des études de commerce. Grâce au basket, P gagne une bourse qui le voit débarquer sur la cote ouest des Etats-Unis. Il s'intéresse fortement à la musique et décide alors d'ouvrir un magasin de disques grâce à l'argent qu'il toucha de l'héritage de son grand-père.

Percy se retrouve alors gérant d'un magasin nommé " No Limit ". C'est donc comme que lui vient l'idée de distribuer ses propres disques qu'il peut revendre par l'intermédiaire de son magasin. P dégotte alors un groupe de producteurs nommé " Beats By The Pound ". Une fois les producteurs trouvés, il ne reste plus qu'a trouver des Mc's et pourquoi pas déjà commencer par soi-même puis de faire croquer ses frères Silkk et C-Murder.

Tout commence avec deux cassettes :" I'm going big time " et" Trust no body ".

Mais pour nous tout commence vraiment avec " Get Away Clean " (1991) suivit de " Mama's Bad Boy " (1992) et du désormais célèbre " The Ghettos Tryin To Kill Me " en 1994 avec du bon son West Coast et des lyrics gangsta, le tout gratiner de featuring bien sentis : King George, C-Murder, Big Ed, Cali G, Sonya C, Silkk The Shocker. JT The Bigga Figga et San Quinn viennent ralonger la liste d'invités.

En 1993 sort " Who's Da Killer ? " , le premier album de TRU (The Real Untouchables) composé de Master P , C-Murder et de Silkk The Shocker.

Puis "Understanding the Criminal Mind" en 1994.

En 1995 " 99 Wayz To Die ", le troisième album solo de Master P voit le jour. Cet album sortit avec deux pochettes différentes, l'une où l'on voit P torse nu un cigare et des armes à la main et de d'une autre où l'on peut voir P avec corbillard devant un cimetière. L'album reçoit un bon accueil critique et invite les amateurs de rap gangsta à le suivre.

Les compilations " West Coast Bad Boyz " apporte une certaine renommé sur la côte West notamment grâce à la présence de C-Bo et de nombreux rappeurs de la Bay Area.

En 1996 , Master P fait " du porte à porte " c'est-à-dire que dans chaque ghetto , il va voir le " boss " et lui file des cd et lui dit: " Que tous les quartiers de l'ouest écoute ça... " .Tous ça crée un buzz qui amène No Limit Records à signé un contrat avec la label Priority Records (Snoop Dogg ...). Bingo ! Le label est en place et il ne reste plus qu'a sortir un excellent album et c'est chose faite avec le désormais classique " Ice Cream Man ", un des meilleurs si ce n'est le meilleur album de Master P avec des feats des artistes du Tank (logo du label) comme Mia X , Silkk , Skull Duggrey ou Même Big Ed . Les Beats By The Pound sont bien sur les producteurs attitrés de No Limit.

L'album " Ghetto D " (1997) amène Master P au statut de star nationale (1997 Ghetto D The Billboard 200 No.1) (1997 Ghetto D Top R&B/Hip-Hop Albums No.1). " Ghetto D " fait partie du rang des albums devenus classique tout comme l'album de TRU " True " (1995) ou de " Ice Cream Man " (1996).

Notre homme d'affaire ne produit pas simplement des disque mais aussi des films comme " Bout It Bout It " avec sa B.O en 1997 regroupant C Murder, Silkk, Mia X, Mac, Mystikal, E-40, Fiend, Mr Serv-on, Big Ed et bien sûr Master P. No Limit continue de représenter le Gansgta Rap avec les West Coast Bad Boyz mais aussi " Down South Hustlers " pour promouvoir les artistes sudistes.

En 1998 , Master P annonce que le double album " MP Da Last Don " sera son dernier LP de sa carrière pour pouvoir se consacrer pleinement à ses artistes et signe la star de la West Coast : Snoop Dogg .

La retraite aura durée un an, certain diront que ce n'était qu'un coup de pub, mais P décide de sortir en 1999 son album " Only God Can Judge Me " contenant la superbe track " Where Do We Go From Here " en feat avec Nas.

En 2000, sort " Ghetto Postage " suite à l'arrivée de Krazy, de la confirmation de C-Murder, de la création des 504 Boyz et du succès commercial de TRU.

C'est en 2001 que Master P signe avec Universal pour beaucoup d'argent et sort " Gmefac " un album semblable a celui de son fils Lil Romeo, c'est dire beaucoup de samples de funk et de disco (Bee Gees, Jackson 5 ou encore Square Dance de Tina Marie), des tracks comme " Real Love " et " Ooohwee " marche en Allemagne mais insuffisant pour Master P et son label No Limit Records.

Les ennuis de P commencent avec l'incarcération de son frère C-Murder pour assassinat et manque de crédibilité pour les news de 504 Boyz.

2004 le message est passe P quitte Universal mais est satisfait de son travail là bas car mine de rien les albums de Lil Romeo, Choppa et des 504 Boyz sont des succès. Master P s'installe alors sur le label allemand KOCH Records possédant déjà des artistes tel que BG (ex-Cash Money), une signature intéressante car ce label lui offre les mêmes garanties que Priority Records à l'époque. Cette signature permet à Master P de sortir le double album " Good Side/Bad Side " avec quelques productions de la sensation south Lil Jon et des feats tels que C-Murder, Lil Romeo, Silkk The Shocker de Curren$y... Le label No Limit continue sur sa lancée avec les albums de Silkk The Shocker et de Lil Romeo.

Master P a fait beaucoup de chose en Basket Ball (Charlottes Hornets), des films, des portables, du street wear (No Limit Gear, P.Miller), des accessoires automobiles et même de films comme 60 Secondes Chrono avec Nicolas Cage...

Master P est devenu un modèle tout comme le sont Suge Knight, Dr Dre ou même Puff Daddy, c'est-à-dire un rappeur/producteur qui apporta du renouveau dans le rap game avec plus de 200 disques sortis sur son label No Limit Records . Master P est sortis du ghetto pour devenir célèbre et fortuné. 15 ans de carrière pour Master P, ce n'est pas rien pour un rappeur car beaucoup tombe en cours de route. Only God Can Judge Him ...

(source : NoLimitFamily - http://nolimitfamily.franceserv.com)


Cette biographie de Master P a été ajoutée par NoLimitFamily




Biographie Master P

 > Cette image sur votre portable !

 > Aucun commentaire
 >> Donner votre avis !

 > Aucune note
 >> Donnez la première note !



8 biographies au hasard :

Biographie Timbaland
Biographie Mobb Deep
Biographie Big Punisher
Biographie Eve
Biographie Dr Dre
Biographie Eazy-E
Biographie Brandy
Biographie Puff Daddy
  44 Atlantique PC © 2003-2006 --- Envoyez un mail au webmaster --- Webmasters, cliquez ici !

Pa.rtenaires (votre site ici ?) - Paroles de Chansons | Informatique Pornichet | YaKoila ? | Paroles 2 Chansons | Informatique La Baule | Paroles de Chansons | Depannage Mac
Informatique Guerande | Bestofparoles.com | Depannage informatique a domicile | Clash de Rap | Depannage informatique Saint-Nazaire | Paroles Musique | Depannage informatique 44