Biographie R Kelly

RECHERCHE

LaVi2Rue Google
LAVI2RUE
RAP FRANCAIS
RAP US
REGGAE-RAGGA
HIP HOP STYLE
MEMBRES
PARTENAIRES
WEBMASTERS









 

LE DOMAINE LAVI2RUE.COM EST A VENDRE ! Depuis 2003, plus de 300 backlinks (+ d'infos)


ACCUEIL > BIOGRAPHIES RAP US > BIOGRAPHIE R KELLY


Biographie R Kelly biographies

BIOGRAPHIE R KELLY

(cette bio a été vue 12803 fois)

Cliques ici pour ajouter toi aussi des biographies sur le site !





Biographie R Kelly

L'histoire de R. Kelly débute, en 1969 dans une cité en banlieue sud de Chicago. Il vit une enfance mouvementée abandonnée très tôt par son père. C'est sa mère qui l'élèvera. Un jour qu'il fait du vélo dans un quartier à risque, il reçoit une balle dans l'épaule, dont il conserve encore un morceau dans le corps. Malgré ces péripéties, c'est un joueur de basket prometteur qui se découvre un don pour la musique dès le lycée.

Ce deuxième talent, il le met à profit devant un piano, dont il joue à l'oreille. Il rassemble ensuite suffisamment d'argent pour s'acheter un clavier électrique portatif, qu'il emmène partout. C'est bientôt un pianiste accompli.

Le succès a commencé comme une blague. Ses copains et lui jouaient dans la rue pour s'amuser. Et puis, un jour, alors que Robert jouait du clavier, l'un deux a posé par terre une casquette et des gens se sont mis à y déposer de l'argent. Le groupe attire de telles foules aux coins des rues de Chicago où il fait la manche que des flics déboulent un jour, accostent Robert histoire de lui donner une bonne leçon et de tuer dans l'œuf sa vocation. Pourtant, rien ne le détournera de la musique. Robert finira ainsi par constituer MGM, groupe local de R&B bien rodé et plein de promesses, qui remportera le concours national de jeunes talents organisé par l'émission " Big Break " et présenté par la chanteuse Nathalie Cole.

C'est en 1991 que R. Kelly passe sous contrat avec Jive Records, avec son groupe R.Kelly and the Public Anouncement. Ils s'enferment alors dans un studio d'enregistrement et se mettent à écrire, chanter et Robert joue autant d'instruments qu'il peut en maîtriser pour son premier album. Le produit de ce travail est leur premier album " Born into the 90's ", qui sort en 1992, avec des titres comme " She's got that vibe ", " Dedicate to the one I love ". Ce disque est un mélange de soul et de rythmes swing, imprégnés de rap. Mais certains médias spécialisés s'obstinent à faire une mauvaise comparaison des jeunes artistes au groupe Guy, poussant le vice à dire que Robert est très mauvaise copie de Aaron Hall. Mais ils finissent par s'imposer, ayant leur propre style, et les bravos de la critique. Véritable mine d'or, il sera disque de platine aux Etats-Unis. La première tournée britannique de R.Kelly en 1992 consistera en trois concerts à guichets fermés à l'Hammersmith Apollo. À l'occasion de son deuxième séjou
r en Angleterre, dix-huit mois plus tard, le nombre des dates, toutes complètes là aussi, passera à cinq dans la même salle. Kelly prend son essor. Là où son premier album a été disque d'argent, le suivant, " 12 Play ", reçoit le platine. " The crotch on you " est le premier single extrait de cet opus, sera aussi le premier d'artiste à entrer au Top 20 britannique au début de l'année 1993, suivi par " Your Body's callin ", qui culminera en troisième place. " Bump'n'Grind " complètera ce palmarès avec une huitième position dans les charts en 1993. Robert viendra quelques mois plus tard un Royaume-Uni pour quelques concerts mémorables à Wembley et au NEC de Birmimgham.

Après avoir gagné ses galons d'interprète et de show Man, R. Kelly prend la casquette d'auteur, de producteur et de mixeur, et se retrouve très vite courtisé de toutes parts. C'est ainsi, qu'en 1994, il produit le premier album d'Aalyah, puis il remixe " anytime, anyplace " de Janet Jackson. Le morceau sera numéro un, des deux coté de l'Atlantique et fera de lui, plus que jamais, la coqueluche des interprètes. Au cours des deux ans qui suivent, il écrit et produit " When you call my name " pour Luther Vandross. Puis il produit le premier album des Changing Faces, avec l'excellent " stroke you up ". Ensuite il participe à l'album " Life after death " de Notorious Big, écrit, produit et chante en duo " It's on ", pour Mary J Blige, écrit et produit le tube " I don't want to " pour Toni Braxton. Et enfin, écrit, produit et arrange " You are not alone " pour the King of pop, Mickael Jackson, ainsi que " Every Nation " pour les Red hot R&B All Stars et décroche finalement un numéro un dans les charts avec le tube
international " I believe I Can Fly ", extrait de la BO du film " Space Jam ".

Ce dernier single fait vendre à R. Kelly plus de cinq millions de disques dans le monde entier. Il lui vaut par ailleurs trois Grammy Awards en 1998 : meilleur morceau de musique de film, meilleur morceau de R&B et meilleure prestation vocale de R&B.

Au Royaume-Uni, " I believe I can fly " sera disque de platine et plusieurs fois platine en France avec près de 1 million de singles vendus. Toujours plongé dans les musiques de films, R. Kelly place ensuite le morceau " Gotham City " du film " Batman Forever " dans le Top 10 anglais. En 1988, Robert participe au remix du tube " Gone Til November " de Wyclef Jean et produit un morceau pour Kelly Price. Il remixe également le single " Friend of mine " de cette chanteuse sur lequel il joue aussi et fait apparaître le grand Ron Isley, des Isley Brothers, dans son clip " Keep it on the Down Low (Nobody has to know). Dans la foulée il donne le hit international " G.H.E.T.T.Out " au Changing Faces et lance aussi la carrière de sa protégée Sparkle dont il produit et écrit l'album. C'est avec elle qu'il interprète en duo le premier tube " Be careful ".

Malgré cette activité débordante, sa priorité demeure son propre album. Intitulé " R ", celui-ci sortira le 9 novembre 1998 et comporte 30 titres dont les tubes " I believe I can Fly ", " Gotham City ", " Half on baby ", " If I could turn back the hands of time "... À cet album ont collaboré Keith Murray, Nas, Noreaga, Cam'ron, Sparkle et se place en featuring pour Nas et Puff Daddy. On y trouve un mélange époustouflant de beats urbain et de douces ballades. Véritable succès, ce double album s'est vendu à plusieurs millions d'exemplaires. Le dernier exploit de l'artiste est " Bad Man " que l'on retrouve sur la B.O. du film Shaft de John Singleton.

En 2000, R. Kelly sort un nouvel album couronné de succès " TP-2.com ". En 2002, il unira ses forces avec le rappeur Jay-Z et sortent The Best of Both World. Une année plus tard un autre album vient allongé la longue liste de succès de R. Kelly " Chocolate Factory ". En 2004, Robert Kelly revient sur le devant de la scène avec un nouveau style et un nouvelle album, double, intitulé Happy People / U Saved Me.


Cette biographie de R Kelly a été ajoutée par scooty




Biographie R Kelly

 > Cette image sur votre portable !

 > Aucun commentaire
 >> Donner votre avis !

 > Note moyenne : 16/20 (3 votes)
 >> Donner une note !



8 biographies au hasard :

Biographie The Game
Biographie Warren G
Biographie Eve
Biographie Tha Outlawz
Biographie Busta Rhymes
Biographie NWA
Biographie Kanye West
Biographie Outkast
  44 Atlantique PC © 2003-2006 --- Envoyez un mail au webmaster --- Webmasters, cliquez ici !

Pa.rtenaires (votre site ici ?) - Paroles de Chansons | Informatique Pornichet | YaKoila ? | Paroles 2 Chansons | Informatique La Baule | Paroles de Chansons | Depannage Mac
Informatique Guerande | Bestofparoles.com | Depannage informatique a domicile | Clash de Rap | Depannage informatique Saint-Nazaire | Paroles Musique | Depannage informatique 44